While We’re Young - Film (2015)
While We’re Young - Film (2015)

Film de Noah Baumbach Comédie et drame 1 h 37 min 27 mars 2015

Un couple de quadragénaires décide de passer du temps avec un couple plus jeune afin de retrouver un sentiment perdu de jeunesse.

  • Seed
  • :
  • 1196
  •  
  • Leech
  • :
  • 419

While We’re Young Film


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Il faut croire qu'après Greenberg, déjà avec Ben Stiller, Noah Baumbach ait un problème avec la jeunesse. En l'occurrence la rencontre Ben Stiller/Naomi Watts contre Adam Driver/Amanda Seyfried. Le premier incarne un couple de quadragénaires, qui vit sans enfant et a décidé de s'en contenter, et qui sont des documentaristes. Ils rencontrent un autre couple, plus jeunes de vingt ans, et s'entendent à merveille malgré leur différence d'âge, ce qui va permettre aux quadras de vivre une cure de jouvence, mais qui cache en fait autre chose.

J'avoue que la première partie est plus convaincante, où nous suivons ce couple de documentaristes qui se réfugient en quelque sorte dans leur travail sans s'avouer que l'absence d'un enfant pèse, bien qu'ils disent à chaque fois qu'ils ont bien fait de ne pas en avoir. Il y a là un constate désabusé sur les quadras qui file un peu le bourdon, en plus du discours de leur couple d'amis, qu'on voit au départ, qui sont radieux à la suite de la naissance de leur fille. La confrontation, entre guillemets, avec l'autre couple de vingt ans est aussi intéressante, dans les différences culturelles qu'ils ont ; on a droit à quelques scènes comiques où on voit Naomie Watts faire du hip hop, Ben Stiller dire à Adam Driver que Eye of the tiger est une bonne chanson alors qu'elle fut considérée comme ringarde trente ans plus tôt...

Ces jeunes sont néanmoins assez maladroitement représentés, comme si le réalisateur chargeait la barque sur eux alors que Stiller/Watts est montré comme irréprochable. Il faut aussi saluer la qualité d'interprétation générale, où surnagent les excellents Naomie Watts (magnifique femme) et Adam Driver, connu à l'époque pour la série Girls. Vient ensuite la deuxième partie, qui concerne plus une histoire de plagiat, et là, je dois dire que le réalisateur n'est pas très doué pour créer quelque chose d'autre que de l'humain, à savoir une histoire. C'est là aussi qu'on retrouve quelques tics comiques de Ben Stiller qui sont quelque peu hors de propos.

Néanmoins, c'est un film bourré de charme, avec une fin assez touchante, mais si on est quadra et qu'on a considéré avoir raté sa vie, ce n'est pas à voir.